Clôture des Assises Nationales de la Mobilité

Les Assises de la Mobilité, c’est terminé !

La grande concertation lancée par le gouvernement s’est clôturée le 13 décembre.

Que peut-on en retenir ?

  • De nombreux rapports et synthèses ont été rendus publics, que vous trouverez ici.
  • Pour un résumé des préconisations issues des groupes de travail pour les zones peu denses, nous vous recommandons la lecture de cette analyse.
  • La contribution de l’Agence pour le Nord-Isère a également été mise en ligne avec les contributions d’autres structures de toute la France, sur le site des Assises, ici.

Vous pouvez télécharger le discours de clôture de la Ministre des Transports, Elizabeth Borne,

ainsi que le dossier de presse de la journée de clôture des Assises.

Les points clés à retenir du discours de la Ministre :

  • « Aujourd’hui, le Gouvernement fixe l’ambition que nous portions un plan de désenclavement complet de la France a l’échelle d’une décennie. »
  • Des autorités organisatrices de la mobilité pour tous les territoires (c’était l’une des propositions de notre contribution) : « La loi mettra donc en œuvre les leviers nécessaires pour que l’ensemble du territoire soit couvert par une autorité organisatrice de la mobilité. »
  • Annonce d’un plan vélo:  « Entendre l’aspiration à des mobilités plus propres et plus apaisées, c’est aussi se doter d’une réelle politique en faveur du vélo. Quand on sait que 75% des déplacements font moins de 5 km, il faut arrêter de regarder le vélo avec condescendance en considérant que c’est un sujet mineur. D’autant que le VAE facilite l’usage pour beaucoup, par exemple, les personnes âgées, à la campagne… »
  • Mise à disposition des données de l’ensemble des modes: « Aussi, après les dispositions prévues par la loi Macron en 2015, nous porterons, dans la loi d’orientation, la mise à disposition des données de l’ensemble des modes, non seulement publics mais aussi privés, à l’instar de l’autopartage, des VTC ou encore des vélos en libre en service. »
  • Expérimentation de solutions innovantes pour les collectivités notamment rurales.

Quelle part a pris l’Agence dans ces Assises ?

Les Assises étaient un rendez-vous immanquable pour l’Agence. Une véritable opportunité pour se faire entendre des élus, mais aussi une chance de relayer les besoins et les problématiques de déplacement des personnes résidant en zone peu dense, comme le Nord-Isère.

L’Agence s’est investie en participant aux ateliers en région, en partageant son expertise sur les déplacements, et en formulant un ensemble de préconisations rassemblées dans une contribution aux Assises (voir notre article ici).

Et maintenant ?

Les Assises sont clôturées, certes, mais tout n’est pas fini pour autant. Au contraire, ce n’est que le début ! Alors que le gouvernement prépare désormais la nouvelle loi des Mobilités attendue pour début 2018, l’Agence poursuit son action et sa réflexion pour notre territoire, en organisant les premiers Rendez-vous de la Mobilité le 22 mars prochain : une journée de conférences et d’ateliers de travail pour réfléchir ensemble à la problématique des déplacements sur le Nord-Isère.