La Campagne « 4 semaines pour guérir de son auto-dépendance »

« 4 semaines pour guérir de son auto-dépendance »

 

18.10.2015 Les auto-dépendants anonyme

.La campagne de promotion du covoiturage menée par l’Agence de Mobilité du Nord-Isère s’est achevée après un mois intense en animations : du 16 octobre au 8 novembre 2015, les habitants de Morestel et des environs ont été spectateurs et acteurs de cette campagne humoristique de désensibilisation à la voiture et de promotion du covoiturage, imaginée par l’Agence de Mobilité du Nord-Isère, cofinancée par le SYMBORD et bénéficiant du soutien logistique de la ville de Morestel.

>> Vidéo de présentation de la campagne ! <<

Le message

Le message sur les opportunités qu’offre le partage de la voiture et les moyens pour se mettre au covoiturage a ainsi été maintes fois diffusé : des tracts ont été distribués dans les grandes surfaces ainsi qu’en centre-ville ; les boulangeries ont, elles aussi, participé à la diffusion du message avec des sacs à pain prônant les avantages du covoiturage ; les commerçants ont affiché la vignette de la campagne dans leur vitrine ; une banderole surplombant la route de Morestel rappelait chaque jour aux automobilistes qu’il est aussi possible de ne pas se rendre seul au travail et de partager sa voiture. Sans oublier les 5000 cartes postales qui ont été distribuées dans les boîtes aux lettres des habitants de Morestel et des communes limitrophes, qui peuvent les renvoyer à l’Agence s’ils souhaitent être accompagnés dans leurs premiers pas sur le covoiturage.

.
Parallèlement à ces actions de communication, les comédiens de la troupe « Droguerie Moderne Théâtre » ont été présents durant quatre dimanches sur le marché de Morestel, mettant en scène les passants, au travers de sketches et d’animations humoristiques, afin de les ausculter, poser un diagnostic, donner le mode de traitement et soigner leur auto-dépendance. Pour parvenir à guérir les passants de leur dépendance à la voiture individuelle, une animation différente a été programmée chaque week-end, allant de la distribution de pilules « Covoituroprane » à un test géant sur le covoiturage. La bonne humeur et l’humour étaient au rendez-vous.

.

Retour en vidéo sur les animations du marché :

 

vidéo.JPG

 

L’abus de covoiturage est bénéfique pour la santé, à consommer sans modération.